Articles de Philisto
514 membres 19 visiteurs connectés
Se connecter Pas encore inscrit ?
Philisto > Articles

Articles

Page : 1 2 3


Ecrit par Thibault | Vu 13421 fois | Aucun commentaire


logo
Le libéralisme économique du XIXe siècle entraîna au niveau social une situation inédite. La bourgeoisie pouvait pratiquer pratiquement sans obstacle des activités diverses avec une main d'oeuvre pauvre venue de la campagne et s'installant en ville. Cette population de déracinés, soumise dans les grandes manufactures de la seconde moitié du siècle à des conditions de travail d'une grande pénibilité, sans protection, frappa les milieux chrétiens. Les partis politiques au pouvoir au XIXe ne se souciaient pas de la question sociale, cette question sociale relevant selon eux du domaine privé ou caritatif. Plusieurs grands catholiques comme Mgr Affre, René La Tour du Pin et surtout Albert de Mun s'engagèrent contre la lutte pour la pauvreté. Si des initiatives vinrent du clergé, il n'y eu pas cependant de véritable doctrine sociale de l'Eglise avant la parution de l'encyclique Rerum Novarum de Léon XIII, en 1891.


Ecrit par Thibault | Vu 27951 fois | Aucun commentaire


logo
Depuis la fin du VIIe siècle, la monarchie de Tolède traverse une grave crise tant au niveau politique que social marquée une instabilité dynastique. Les rivalités entre le roi et les aristocrates affaiblissent considérablement la capacité de résistance du royaume tandis qu'une part de la population - juifs et esclaves - a tout intérêt à un changement de pouvoir. En 711, lorsqu'une importante armée de Berbères musulmans traverse le détroit de Gibraltar, le royaume wisigothique est donc particulièrement vulnérable. Tariq ibn Ziyad, à la tête des forces musulmanes, conquiert la péninsule en seulement trois ans avant que des expéditions soient menées en Gaule. La brillante monarchie wisigothique s'effondre après deux siècles d'existence.


Ecrit par AXELG | Vu 44802 fois | Aucun commentaire


logo
Quand on lu à Georges Clémenceau (1841-1929) le testament de son ex-collègue politique Georges Boulanger souhaitant graver sur sa tombe « Marguerite-Georges / Ai-je bien pu vivre deux mois sans toi ? », le futur vainqueur de la Grande Guerre suggéra plutôt : « Ci-gît le général Boulanger qui mourut comme il a vécu. En sous-lieutenant. » Stupéfiante déclaration de Clémenceau qui quelques temps auparavant, avait refusé de continuer à soutenir son ancien condisciple du lycée de Nantes alors chef de file du mouvement qui portait son nom. Le boulangisme fut un feu de paille électoral : ceci dit pourquoi et comment est-il apparu ? Quels étaient ses réseaux ainsi que son objectif ?


Ecrit par Thibault | Vu 6894 fois | Aucun commentaire


logo
La défaite de Napoléon III à Sedan ouvre une période d'incertitudes politiques qui voit une IIIe République proclamée à l'Hôtel de Ville de Paris, nouveau régime qui n'a pas encore trouvé sa légitimité quand éclate l'insurrection communarde. Après l'armistice signé fin janvier 1871 avec la Prusse, des élections générales doivent se tenir et décider du futur de la guerre (poursuite du conflit ou paix). Le 8 février, les résultats sont très favorables aux monarchistes qui se sont prononcés en faveur de la paix. Adolphe Thiers devient le premier président de la République. Mais la population de la capitale, qui a supporté 4 mois de siège, est ultra-républicaine et voit d'un mauvais oeil ce nouveau gouvernement royaliste qui siège à Bordeaux.


Ecrit par Thibault | Vu 4868 fois | Aucun commentaire


logo
L'Ibérie avant la conquête romaine est un territoire morcelé, divisé en de multiples peuples (Vaccéens, Vettons, Turdetaniens, Cantabres,...) dont les deux principaux sont les Celtibères (au centre de la péninsule) et les Lusitaniens (au centre-ouest). Rome prend pied dans la péninsule lors de la seconde guerre punique (218-202 av. J.-C.), et, suite à sa victoire contre Carthage, commence à mener une politique impérialiste en conquérant une grande partie de l'Ibérie (Sud et Est). La péninsule est pourtant loin d'être domptée et il faudra attendre 133 pour que cessent les hostilités.


Ecrit par Thibault | Vu 19413 fois | Aucun commentaire


logo
La culture populaire est la culture du peuple, lequel est traditionnellement opposé aux élites. Le clivage qui sépare ces deux cultures est néanmoins loin d'être imperméable : la monarchie tente d'harmoniser les cultures « régionales » tandis que les élites tendent à imposer leur manière d'être, caractérisée par la retenue, le contrôle des pulsions et la pudeur. Si le XVIIIe siècle est le siècle du mépris de cette culture populaire, paradoxalement celle-ci suscite l'intérêt à des fins d'apprivoisement, de contrôle des masses.


Ecrit par Thibault | Vu 26380 fois | 2 commentaires


logo
Kurt Gödel constitue l'une des figures les plus marquantes de la logique mathématique au XXème siècle. Le théorème le plus célèbre de Gödel, le théorème d'incomplétude mathématique, constitue une rupture dans l'histoire des idées. Il n'est pas exagéré de dire qu'il est à la logique ce que le cogito cartésien est à la pensée: un principe par rapport auquel tout système doit prendre position.


Ecrit par Thibault | Vu 20899 fois | 3 commentaires


logo
Peu de batailles suscitent autant l'intérêt que celle de Waterloo, qui marque la fin définitive de l'Empire napoléonien. Revenu en France après un court exil sur l'île d'Elbe, Napoléon réorganisa le régime politique de la France et adressa des offres de paix aux autres souverains européens. Mais ceux-ci ne purent visiblement pas supporter de voir le dangereux aigle impérial à nouveau sur le trône et organisèrent l'invasion de la France. Napoléon entra en Belgique pour donner ce qu'il souhaitait être un grand coup de bélier. Le sort des armes conduisit au désastre militaire, et sur le banc des accusés figure en premier chef, Grouchy.


Ecrit par Thibault | Vu 13605 fois | Aucun commentaire


Avec la chute de l'Empire romain le statut de la femme en Occident se transforme considérablement. Au IVe siècle, Constantin, premier empereur chrétien, avait abrogé les lois d'Auguste sur le mariage, en octroyant aux femmes célibataires de 25 ans ou plus un contrôle illimité sur leurs biens et leurs personnes. A la fin de l'Empire, le Christianisme permet aux femmes de se considérer comme des personnes autonomes et non plus uniquement comme des filles, épouses, ou mères. Les femmes deviennent les plus sûrs soutiens de l'Eglise primitive, baptisant leurs enfants et convertissant leurs maris. De l'autre côté du limes (la frontière), la condition des femmes était bien différente. On distinguait ainsi trois types de mariage : le mariage par achat (Kaufehe), le mariage par rapt (Raubehe) et le mariage par consentement mutuel (Friedelehe). La femme adultère subissait la flagellation et l'enterrement vivant. La condition des femmes durant le haut Moyen Âge (Ve-Xe siècle) est une synthèse entre le droit romain et les coutumes barbares, la condition allant tout de même en s'améliorant au cours des siècles.


Ecrit par Thibault | Vu 4874 fois | Aucun commentaire


logo
Le 21 mai 2001 a été promulguée la loi Taubira, reconnaissant la traite et l'esclavage en tant que crime contre l'humanité. L'article 1er affirme que « La République française reconnaît que la traite négrière transatlantique ainsi que la traite dans l'océan Indien d'une part, et l'esclavage d'autre part, perpétrés à partir du XVe siècle, aux Amériques et aux Caraïbes, dans l'océan Indien et en Europe contre les populations africaines, amérindiennes, malgaches et indiennes constituent un crime contre l'humanité ». La loi semble oublier que la traite des esclaves était pratiquée de tous temps et par tous les peuples. La traite ne commence pas au XVe siècle et la culpabilité ne repose pas uniquement sur les pays occidentaux ! En effet, il existe une autre traite majeure, bien moins souvent évoquée : la traite négrière pratiquée par les musulmans, laquelle dura plus de mille ans (VIIe-XXe siècles), précédant celle des Européens et lui survivant.


Ecrit par Thibault | Vu 17681 fois | Aucun commentaire


logo
Lorsque des moines bénédictins s'installent au début du Xe siècle à Cluny, personne n'imagine que le lieu va devenir en deux siècles une place jouant un rôle de premier plan en Occident, tant dans les affaires spirituelles que temporelles. Cette ascension, due aux privilèges obtenus du pape, à la personnalité remarquable des premiers abbés et aussi à une situation géographique favorable, fait de l'abbaye un centre monastique sans équivalent. Entrant dans une phase de déclin à partir du XIIe siècle, malgré quelques sursauts, l'abbaye perdure jusqu'à la Révolution qui porte un coup mortel à ce centre monastique.


Ecrit par Thibault | Vu 46341 fois | 1 commentaire


logo
L'Inquisition est une juridiction créée par l'Église au XIIIe siècle pour contrer le développement des hérésies (Catharisme, Valdéisme). Peu d'institutions ont suscité autant de polémiques entre historiens. La légende noire de l'Inquisition médiévale rapporte des inquisiteurs fanatiques, enfermant les suspects enchaînés dans de sombres cachots, livrant au bûcher des milliers d'hérétiques, entravant la liberté de pensée et réprimant tout progrès d'ordre intellectuel. Ces clichés sont démentis par les faits historiques, et le nombre de victimes a depuis été revu largement à la baisse.

Page : 1 2 3

Nuage de mots-clefs (en construction), 1875, 1934, 6 février 1934, abbaye, afrique, amerique, ancien régime, antiquité, bataille, bible, bonapartistes, booth, boulanger, boulangisme, bourreau, capitulaires, catherine-grand, celtibères, célèbre, césar, christianisme, clinton, cluny, code civil, communisme, concordat, concorde, confédération du rhin, connu, conseil d'état, consul, crime, crise des parlements, culture, culture populaire, de gaulle, déroulède, dracula, droit, eisenhower, esclavage, écoles, éducation, émeutes, face cachée, fascisme français, femme, forêt, france, général, goldwater, grouchy, guerre, hispanie, histoire contemporaine, histoire de la loi, histoire du droit, ibérie, idées reçues, impôts, inquisition, islam, jacqueries, jésus, josué, judaïsme, judéo-christianisme, justice, lenine, lincoln, loi, mac-mahon, maurras, monde musulman, moyen âge, napoléon, napoléon bonaparte, nationalisme, nature, nixon, numance, palestine, paris, paysage, pie vii, population, portugal, poujade, poujadisme, premier empire, reagan, religion, revanche, revolution, régime gaulliste, république, révolte fiscale, romain, rome, salazar, salazarisme, sécession, société, stavisky, talleyrand-périgord, temps modernes, thiers, tolède, traite négrière, transylvanie, trump, vampire, versailles, viriathe, waterloo, wisigoths, yahvé,

Une inscription est nécessaire pour pouvoir proposer un article !

Twitter
Facebook
C'était un 22 Juin
Evènement : En 1940, la France du maréchal Pétain signe l'armistice avec l'Allemagne nazie à Rethondes.

Naissance de : André-Hercule de Fleury, homme d'Etat français (1653-1743).

Décès de : Armand Fallières, homme d'Etat français (1841-1931).

Top 3 du concours du mois
or Manios, 60 pts
argent lucio, 36 pts
bronze Moutty, 22 pts
Sondage

Vous êtes ...

>> Répondre <<