Philisto > Documents > La construction de Château-Gaillard (1197-1198)

La construction de Château-Gaillard (1197-1198)

Visualisations : 3653
Modifié : 16/02/2012 à 21h01


Il faut savoir que le roi Richard peu d'années auparavant, une trêve ayant été conclue entre lui et le roi Philippe, avait bâti une forteresse sur les bords de la Seine, dans un lieu appelé Portejoie, afin que de là il pût de quelque manière recouvrer sa terre. S'avançant peu à peu, il fit construire dans une île, auprès du bourg des Andelys, une autre forteresse, et bâtit dans le même endroit, sur les bords de la Seine, du côté de l'orient, une ville très-agréable, dans un lieu très-fortifié. Elle était entourée d'un côté par la Seine, et de l'autre par un étang très-vaste et très-profond d'où naissaient deux ruisseaux, qui pourraient bien être appelés rivières, et qui se jetaient dans la Seine aux deux entrées de la ville. Il fit construire des ponts sur ces deux ruisseaux, fit élever, tant à l'entrée qu'autour de la ville, des tours en pierre et en bois, avec des plates-formes et des ouvertures pour les arbalétriers. Cette ville était dominée par une roche élevée, entourée d'un côté par la Seine, et de l'autre par des collines presque aussi hautes que le rocher, entrecoupées de vallées. Il fit bâtir sur ce rocher élevé une citadelle, qu'il environna d'un mur très-haut et de fossés très-profonds, taillés à vif dans le roc. Hors de ces fossés, il fit aplanir une colline, et les environna de murs et de tours très-hautes. Il enferma la troisième colline par des fossés placés de distance en distance, et fortifia le tout de murs excessivement élevés et de fossés. Il appela cette forteresse Gaillard, mot qui en français exprime la pétulance. De là, s'avançant de quatre mille pas, il construisit sur les bords de la Seine un autre rempart, qu'il appela Boutavant, qui signifie pousse en avant, comme qui dirait : Je m'étends en avant pour recouvrer ma terre.

Guillaume le Breton, Vie de Philippe Auguste (XIIIe siècle), publié par François Guizot dans la Collection des mémoires relatifs à l'Histoire de France, Paris, J.-L.-J. Brière, 1825, pp. 222-223.



Cours lié(s) :

Partagez ce document sur un forum (bbcode):

Partagez ce document sur un site web ou un blog (html):


Twitter
Facebook
C'était un 10 Décembre
Evènement : En 1848, Louis-Napoléon Bonaparte est élu premier président de la République au suffrage universel masculin.

Naissance de : Pierre Louÿs, poète et romancier français (1870-1925).

Décès de : Louis-Marie Turreau, conventionnnel et général français (1756-1816).

Top 3 du concours du mois
or Manios, 60 pts
argent 20aubac, 9 pts
Sondage

Vous êtes ...

Répondre