Philisto > Documents > La traversée du détroit de Gibraltar par Tarik (711)

La traversée du détroit de Gibraltar par Tarik (711)

Visualisations : 4014
Modifié : 25/04/2011 à 09h39


A l'avènement de Rodéric, Yulyan [Julien], seigneur de Djazîra al-Khadrâ, Ceuta et autres lieux, plaça sa fille à la cour, et le roi, frappé de sa beauté, lui fit violence. Elle écrivit à son père pour l'en informer, et celui-ci, pénétré d'indignation, adressa à Mûsâ ibn-Nusayr, une lettre dans laquelle il se déclara prêt à reconnaître son autorité, et l'invita à venir le trouver. L'ayant alors introduit dans les villes dont il était le maître, et ayant pris l'engagement pour lui et les siens d'obéir aux volontés du chef musulman, il lui dépeignit l'état de l'Espagne, et le pressa de s'y rendre. Mûsâ en écrivit [au calife] al-Walîd, pour obtenir de lui l'autorisation nécessaire. Ceci se passa vers la fin de l'an 90 [octobre 709]. Le calife donna son consentement à cette entreprise avec d'autant plus de facilité, qu'il n'y avait qu'une mer étroite à traverser. Mûsâ fit partir alors un de ses clients nommé Tarîf, accompagné de quatre cents fantassins et de cent cavaliers. Quatre navires les transportèrent dans l'île, nommée depuis l'ile de Tarif. De là, Tarîf fit une incursion vers Algésiras, et revint sain et sauf avec un riche butin. Ce fait eut lieu au mois de Ramadan, de l'an 91 [juillet 710]. Témoins de la suite heureuse de cette tentative, les autres musulmans se hâtèrent de prendre part à une nouvelle expédition. Mûsâ fit alors venir son client, Tariq ibn Ziyâd, chef de l'avant-garde musulmane, et l'envoya [en Espagne] avec sept mille musulmans, dont la plupart étaient berbères et nouveaux convertis. La flotte se dirigea vers une montagne qui s'élève dans la mer et touche, d'un côté, au continent. Ce fut là qu'ils abordèrent, et cette montagne fut nommée Djabal Tarik [Gibraltar]. [...] Le débarquement de Tarik s'effectua dans le mois de radjab de l'an 92 [mai 711]. lbn al-Athîr rapporte que, dans la traversée, Tarik s'étant abandonné au sommeil, vit le saint Prophète, accompagné de ceux qui avaient émigré de la Mecque pendant la persécution, et des Médinois qui lui avaient accordé leur appui. Ils portaient l'épée au côté et l'arc en bandouillère. Le Prophète lui adressa ces paroles : « Ô Tarik ! Avance et accomplis ton entreprise ; sois humain envers les musulmans et fidèle à tes engagements ». Tarik regarda alors et vit le Prophète béni et ceux qui l'accompagnaient entrer en Espagne devant lui. A son réveil, il annonça cette bonne nouvelle à ses compagnons, et sentant son cœur affermi, il se tint assuré du succès.

Ibn Khaldûn, Histoire des Berbères (XIVe). Traduction du baron de Slane, 1852.



Cours lié(s) :

Partagez ce document sur un forum (bbcode):

Partagez ce document sur un site web ou un blog (html):


Twitter
Facebook
C'était un 10 Décembre
Evènement : En 1848, Louis-Napoléon Bonaparte est élu premier président de la République au suffrage universel masculin.

Naissance de : Pierre Louÿs, poète et romancier français (1870-1925).

Décès de : Louis-Marie Turreau, conventionnnel et général français (1756-1816).

Top 3 du concours du mois
or Manios, 60 pts
argent 20aubac, 9 pts
Sondage

Vous êtes ...

Répondre