Philisto > Documents > L'aventure en ballon (1783)

L'aventure en ballon (1783)

Visualisations : 2174
Modifié : 06/03/2017 à 11h11


A dix heures du matin la route de Paris à Versailles était couverte de voitures ; l'on arrivait en foule de toutes parts : et à midi les avenues, les cours du château, les fenêtres et même les combles, étaient garnis de spectateurs. Tout ce qu'il y a de plus grand, de plus illustre et de plus savant dans la nation, semblait s'être réuni comme de concert pour rendre un hommage solennel aux sciences, sous les yeux d'une Cour auguste qui les protège et les encourage.

Ce fut dans ce moment et au milieu de ce concours immense de citoyens de tout état, que leurs Majestés et la Famille Royale daignèrent se transporter dans l'enceinte, et voulurent bien pénétrer jusque sous la Machine même pour en examiner les détails et se faire rendre un compte exact de tous les préparatifs de cette belle expérience.

A une heure moins quatre minutes, le bruit d'une boîte annonce qu'on va remplir la Machine ; on la voit presque aussitôt s'élever, se gonfler et déployer avec rapidité les plis et replis dont elle est composée ; elle se développe en entier, sa forme plaît à l’œil, sa capacité imposante étonne : elle atteint déjà jusqu'au plus haut des mats. Une autre boîte avertit qu'elle est prête à partir, et à la troisième décharge les cordes sont coupées, et la Machine s'élève pompeusement dans l'air, entraînant avec elle l'attirail dans lequel étaient renfermés un mouton et des volatiles.

La Machine s'éleva d'abord à une grande hauteur, en décrivant une ligne inclinée à l'horizon que le vent de sud la força de prendre ; elle parut rester ensuite quelques secondes en station, et produisit alors le plus bel effet. Enfin elle descendit lentement dans le bois de Vaucresson, à 1700 toises [environ 3,3 kilomètres] du point d'où elle avoit été enlevée.

L'on ne resta que onze minutes pour la remplir, et elle se soutint huit minutes en l'air.

Barthélémy Faujas de Saint-Fond, Description des expériences de la machine aérostatique de MM. de Montgolfier, 1783. Orthographe modernisée.



Cours lié(s) :

Partagez ce document sur un forum (bbcode):

Partagez ce document sur un site web ou un blog (html):


Twitter
Facebook
C'était un 10 Décembre
Evènement : En 1848, Louis-Napoléon Bonaparte est élu premier président de la République au suffrage universel masculin.

Naissance de : Pierre Louÿs, poète et romancier français (1870-1925).

Décès de : Louis-Marie Turreau, conventionnnel et général français (1756-1816).

Top 3 du concours du mois
or Manios, 60 pts
argent 20aubac, 9 pts
Sondage

Vous êtes ...

Répondre