Philisto > Forum > Histoire générale > Déterminisme en histoire ?

Page : 1

Déterminisme en histoire ?


Répondre Nouveau topic

Auteurs Messages
hors ligne Cinetix
# Le 30/11/2009 à 15h05
Site web Homme 30 ans
Messages : 36
Inscrit le 05/11/2009
Bonjour,

Aujourd'hui, alors que nous étudions la période 1880-1913, notre professeur nous a rappelé qu'il est risqué d'avoir une approche "trop mécanique" des causes de la Grande Guerre. Selon lui, les rivalités européennes furent certes sources de tensions, mais il ne faut pas oublier la résponsabilité des acteurs. Il affirme qu'il n'existe pas de déterminisme en histoire.

Personnellement, j'aurais plutôt tendance à penser qu'il existe une sorte déterminisme, mais qu'on est incapable de l'identifier puisque personne ne peut avoir conscience de tous les facteurs existants à un moment donné. Je pense ainsi que l'avenir est déjà determiné, mais que simplement, étant infiniment complexe, on ne peut qu'en saisir une infime partie.
De cette façon, à une situation précise donnée, il n'existerait qu'une situation suivante possible découlant de celle-ci.

Je ne pourrais bien évidemment pas le prouver de façon rigoureuse, mais c'est plutôt une forte intuition. Mais j'ai remarqué qu'assez peu de gens avaient la même vision que moi, dite souvent "fataliste".

Quel est votre sentiment sur ce sujet ?

hors ligne Pierre Ankh
# Le 30/11/2009 à 16h04
Site web Homme 32 ans
Messages : 26
Inscrit le 28/01/2009
Laplace, scientifique de l'époque napoléonienne a écrit : "Nous pouvons considérer l’état actuel de l’univers comme l’effet de son passé et la cause de son futur. Une intelligence qui à un instant déterminé devrait connaitre toutes les forces qui mettent en mouvement la nature, et toutes les positions de tous les objets dont la nature est composée, si cette intelligence fut en outre suffisamment ample pour soumettre ces données à analyse, celle-ci renfermerait dans une unique formule les mouvements des corps plus grands de l’univers et des atomes les plus petits ; pour une telle intelligence nul serait incertain et le propre futur comme le passé serait évident à ses yeux"

Après, les scientifiques de plus en plus montrent que le hasard joue un rôle important dans la nature mais bien sûr, on peut penser qu'il y a toujours des facteurs qui entre en compte et que donc le hasard est toujours prévisible.
C'est juste une conviction, une façon de penser, de voir le monde.

En Histoire il en va de même mais, n'ayant pas l'intelligence du "démon de Laplace", nous pauvres mortels, sommes contraints à ne voir que du hasard partout et c'est pourquoi on ne peut parler de déterminisme en histoire.

En effet, à la fin de la Belle-Epoque, malgré les fortes tensions entre la France et l'Allemagne, personne ne pouvait prévoir la guerre car personne n'avait conscience qu'à Sarajevo, un serbe allait tuer l'archiduc d'Autriche et déclencher les rouages de la triple alliance et triple entente.

Du coup, même s'il y a déterminisme, l'historien n'en a que faire vu que les populations qu'il étudie n'avaient pas conscience de ce possible déterminisme et donc n'ont pas agi en conséquence, en connaissance de cause :)

Et à l'inverse des lois physiques, prévisibles, personne ne peut prévoir la réaction d'un individus donné face à un évènement donné! Du coup le déterminisme en histoire n'existe pas réellement!
hors ligne Thibault
# Le 30/11/2009 à 21h36

Administrateur
Homme 31 ans
Messages : 335
Inscrit le 19/12/2008
En Histoire, il faut davantage parler de "facteurs" que de "causes".

Il est difficile de voir un mécanisme tant "l'effet papillon" joue un rôle prédominant. Hitler serait mort dans une tranchée de la Grande Guerre, que se serait-il passé ? Aussi, si parfois certains événements étaient prévisibles avec du recul (comme la Révolution française), d'autres événements étaient si peu probables que l'on peut presque parler de miracle (la survie de Constantinople au VII-VIIIe siècle tant la situation était désespérée).

Après la question de savoir si le futur est écrit renvoie plutôt à des questions métaphysiques (le temps, le déterminisme, le sens de l'Histoire) mais ce n'est pas du ressort de l'historien. heureux
hors ligne Cinetix
# Le 01/12/2009 à 18h28
Site web Homme 30 ans
Messages : 36
Inscrit le 05/11/2009
Merci pour vos réponses, je pense que vous avez fait le tour de la question. Cette interrogation dépassait le cadre de l'historien, mais on peut en effet convenir que le cours de l'histoire ne peut pas être traité systématiquement de cause à effet.


Auteur : Pierre Ankh
Et à l'inverse des lois physiques, prévisibles, personne ne peut prévoir la réaction d'un individus donné face à un évènement donné!

En revanche, je pense que ce point est discutable. Pourquoi le cerveau humain échapperait-il aux règles du déterminisme, si ce dernier régit tout autre élément ? Le comportement n'est pas si imprévoyable qu'on aimerait le penser, c'est ce que montrent par exemple les études sur le conditionnement.

Cependant cette vision est contestable dans le sens où elle retire aux individus la responsabilité de leus actes (on tente d'ailleurs souvent d'expliquer les fautes ou crimes commis par une enfance difficile, un accident vécu... etc).

hors ligne Pierre Ankh
# Le 02/12/2009 à 16h09
Site web Homme 32 ans
Messages : 26
Inscrit le 28/01/2009
J'ai dis Personne ne peut savoir, pas il est impossible de savoir clin

Pour moi, vu que l'on ne pourra jamais tout savoir sur tout (et ca c'est une certitude notre cerveau n'étant pas assez développé), on ne saura jamais si déterminisme il y a ou pas. Donc on préfère dire qu'il n'y en a pas pour pouvoir être tranquille!^^
hors ligne Cinetix
# Le 02/12/2009 à 17h53
Site web Homme 30 ans
Messages : 36
Inscrit le 05/11/2009
Excuse moi, j'ai mal compris ta phrase. Nous sommes donc d'accord ;o

Répondre Nouveau topic


    Page : 1


C'était un 27 Novembre
Evènement : En 1790, l'Assemblée exige du clergé un serment de fidélité à la Constitution civile du clergé.

Naissance de : Anders Celsius, physicien suédois (1701-1744).

Décès de : Blanche de Castille, reine de France (1188-1252).

Top 3 du concours du mois
or Manios, 55 pts
Sondage

Vous êtes ...

Répondre