Philisto > Documents > La poursuite de l'unité allemande par Bismarck

La poursuite de l'unité allemande par Bismarck

Visualisations : 93
Modifié : 23/01/2019 à 09h55


Jamais, pas même à Francfort, je n'ai douté que la clef de la politique allemande ne se trouvât chez les souverains et dans les dynasties, et non pas chez les publicistes du Parlement et de la presse, ou sur les barricades…
J'en étais venu à penser que l'appui que l'Autriche et de la Prusse devaient se prêter réciproquement était un rêve de jeunesse, né du contrecoup des guerres d'indépendance ; je m'étais convaincu que cette Autriche avec laquelle j’avais jusqu'alors compté n'existait pas pour la Prusse […]. Il n'était pas possible de déjouer pacifiquement, par le système dualiste, le nœud gordien de la situation allemande. On ne pouvait le trancher que par l'épée. Il s'agissait dès lors de gagner à la cause nationale le roi de Prusse et l'armée prussienne, soit que l'on considérât comme l'essentiel d'établir, du point de vue prussien, l'hégémonie de la Prusse, soit qu'on voulût, au point de vue national, fonder l'unité de l’Allemagne : les deux buts coïncidaient. […]
Après Sadowa, l'unification de l'Allemagne n'était plus, selon moi, qu'une question de temps. Pour la résoudre, la Confédération de l'Allemagne du Nord était la première étape, mais il ne fallait pas provoquer trop tôt l'hostilité de la France et peut-être de la Russie, ne pas donner prise à la soif de revanche de l'Autriche. Je ne doutais pas qu'il ne fallût faire une guerre franco-allemande avant que l'organisation générale de l'Allemagne eût pu être réalisée. Ma pensée dominante était alors de retarder cette guerre jusqu'au moment où nos effectifs seraient au complet.

Pensées et souvenirs par le Prince Otto von Bismarck [rédigés entre 1890 et 1892], Paris, Librairie le Soudier, 1899, vol. 1.



Cours lié(s) :

Partagez ce document sur un forum (bbcode):

Partagez ce document sur un site web ou un blog (html):


Twitter
Facebook
C'était un 21 Avril
Evènement : En 1944, le Comité français de la Libération nationale accorde le droit de vote aux femmes.

Naissance de : Hippolyte Taine, historien français (1828-1893).

Décès de : Jean Racine, écrivain français (1639-1699).

Top 3 du concours du mois
or Manios, 60 pts
Sondage

Vous êtes ...

Répondre