Philisto > Documents > Un pamphlet anti-droits de l'Homme

Un pamphlet anti-droits de l'Homme

Visualisations : 1133
Modifié : 13/05/2018 à 14h40


Antoine de Rivarol était un écrivain, journaliste et pamphlétaire royaliste français. En 1790, dans la revue périodique Les Actes des Apôtres, il parodie les décrets de l'Assemblée nationale suite à la rédaction de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.

Projet de décret présente à l'Assemblée nationale, par M. ...

Messieurs,

Ce serait en vain que vous auriez changé les mœurs de la nation et de l'univers entier, l'œuvre est incomplète, et il est de votre sagesse, ainsi que de votre gloire, d'achever par un décret qui régénère le monde physique, et le rende conforme au monde moral que vous venez de créer. Il répugne que les hommes présentent le spectacle d'une égalité ravissante, qui est le droit de leur nature, et dont ils n'ont pas joui jusqu'à vous, et qu'ils soient aussi inégalement traités par le ciel, qui semble s'être plu à faire des riches et des pauvres, des heureux et des malheureux ; des jours de douze heures pour les uns, et de huit pour les autres ; de seize heures dans un lieu en un temps de l'année, et de dix heures dans le même lieu en un autre temps ; qui brûle ceux-ci par un soleil dévorant, tandis qu'il glace ceux-là, et les tue par un froid insupportable ; qui se joue des pauvres humains par un despotisme que votre souffle doit détruire, tantôt en ravageant leurs possessions par les foudres et les tempêtes, en marquant même des victimes particulières choisies parmi les états les plus précieux de la société, tantôt en submergeant des contrées entières. Il est contradictoire qu'une même famille éprouve des vicissitudes frappantes, qui mettent entre ses membres plus de différence qu'il n'y en a de l'éléphant à la fourmi. L'immortel Américain dont vous portiez le deuil il n'y a que peu de jours, comme les représentants de la nature consternée de sa perte ; Franklin avait arraché le sceptre aux tyrans, et aux cieux la foudre. Vous ne lui céderez pas, Messieurs, et en déployant toute l'étendue du pouvoir qui vous est réservé, vous vous assurerez la reconnaissance des races futures, jusqu'au temps qu'il vous plaira fixer pour la consommation des siècles.

Je propose donc de décréter les articles ci-après :

ARTICLE PREMIER. A compter du 14 juillet prochain, les jours seront égaux aux nuits pour toute la surface de la terre, le jour commençant à cinq heures.

ART. II. Au moment où le jour finira, la lune commencera à luire, et elle sera dans son plein jusqu'au lever du soleil.

ART. III. Il régnera constamment d'une extrémité à l'autre du globe une température modérée et toujours égale.

ART. IV. La foudre et la grêle ne tomberont jamais que sur les forêts. L'humanité sera à jamais préservée des inondations, et la terre, dans toute son étendue, ne recevra plus que de salutaires rosées, qui la feront fructifier à l'avantage de tous ses habitants sans distinction.

ART. V. Le présent décret sera envoyé à toutes les municipalités, et rendu public dans les deux hémisphères.
Et sera le sieur Blanchard chargé de faire un ballon extraordinaire pour, accompagné de deux honorables membres, aller le publier dans la région éthérée, afin que nul n'en puisse prétendre cause d'ignorance. Un détachement des plus braves de la garde de Pontoise, sous le commandement de M. de Lameth, protégera le ballon contre les entreprises des aristocrates qui pourraient se présenter sur la route, tels que Charlemagne, Louis IX, etc.

ART. VI. Le pouvoir exécutif veillera à l'accomplissement dudit décret, et enjoindra aux municipalités de dresser procès-verbaux de contravention, lesquels seront envoyés à l'assemblée, pour y être statué, sans que l'on puisse ajourner ni envoyer aux comités des rapports, et même passer à l'ordre du jour.

Mémoires de Rivarol, Paris, Baudoin frères, 1824, pp. 352-354.



Cours lié(s) :

Partagez ce document sur un forum (bbcode):

Partagez ce document sur un site web ou un blog (html):


Twitter
Facebook
C'était un 24 Mai
Evènement : En 1337, Philippe VI de Valois confisque la Guyenne à son cousin Edouard III, roi d'Angleterre.

Naissance de : Jean-Paul Marat, homme politique français (1743-1793).

Décès de : Nicolas Copernic, astronome polonais (1473-1543).

Top 3 du concours du mois
or Manios, 60 pts
argent lucio, 35 pts
Sondage

Vous êtes ...

Répondre