Philisto > Documents > Une réaction populaire à la nomination de Jules Grévy à la Présidence

Une réaction populaire à la nomination de Jules Grévy à la Présidence

Visualisations : 1052
Modifié : 16/08/2015 à 11h29


Le 30 janvier 1879, le maréchal de Mac-Mahon, président de la République (monarchiste) démissionnait et la même journée était élu Jules Grévy (républicain) à la présidence par les deux Chambres réunies en Congrès. Le commissaire spécial de police de Masseube (dans le Gers), chargé de rédiger les rapports hebdomadaires sur la situation politique, morale et économique, témoigne de la joie de la population de la ville. Aux élections législatives de 1877, la commune avait donné 231 voix au conservateur Bernard-Adolphe Granier de Cassagnac contre 213 pour son adversaire républicain, ce qui en faisait la commune la plus républicaine du canton.

Nous, commissaire spécial de police, soussigné, avons l'honneur d'exposer à monsieur le Préfet les faits suivants :

[...] Jeudi soir, vers 7h 1/2, M. le maire de Masseube s'est rendu dans les principaux établissements pour annoncer le contenu de la dépêche qu'il venait de recevoir : c'est-à-dire la démission du maréchal, président de la République.
Une heure plus tard, on connaissait encore par M. le maire la nomination de Mr Jules Grévy, à la Présidence, et peu de temps après, la nouvelle avec la rapidité de l'éclair se répandait et remplissait la ville.
Les groupes se sont bientôt formés ; impossible de décrire leur physionomie. Toutes les figures ont un air de fête ; la satisfaction est dans les cœurs ; on s'aborde en se félicitant ; on ne voit autour de soi que des sourires heureux.
L'explosion d'une telle joie est très naturelle à Masseube. Dans cette ville les convictions républicaines sont ardentes et les réactionnaires y ont commis beaucoup d'excès ; le coup d'Etat y fit plusieurs victimes.
La situation nouvelle, au lieu d'une perspective incertaine et menaçante, montrait un avenir plein de paix et de sécurité. Le parti républicain célébrait le triomphe de la République.
Il faut une révolution et elle est plus près que jamais, s'écrie un légitimiste. Où la voyez-vous poindre, lui est-il répondu ? Il est taxé de folie.
Nous vous attendons en 1880, disent les bonapartistes. Mais c'est avec amertume qu'ils apprennent que Mr Jules Grévy est nommé pour 7 ans.
En définitive, la joie partout. L'ordre n'est point un instant troublé. [...]

A Masseube, le 2 février 1879.
Le commissaire spécial de police,
Aubert.

Archives départementales du Gers, 1M 225.



Cours lié(s) :

Partagez ce document sur un forum (bbcode):

Partagez ce document sur un site web ou un blog (html):


Twitter
Facebook
C'était un 24 Mai
Evènement : En 1337, Philippe VI de Valois confisque la Guyenne à son cousin Edouard III, roi d'Angleterre.

Naissance de : Jean-Paul Marat, homme politique français (1743-1793).

Décès de : Nicolas Copernic, astronome polonais (1473-1543).

Top 3 du concours du mois
or Manios, 60 pts
argent lucio, 35 pts
Sondage

Vous êtes ...

Répondre