472 membres 18 visiteurs connectés
Se connecter Pas encore inscrit ?
Philisto > Forum > Epoque contemporaine > Les raisons de la défaite de Waterloo selon Canrobert

Page : 1

Les raisons de la défaite de Waterloo selon Canrobert

Répondre Nouveau topic
Auteurs Messages
hors ligne Thibault
# Le 25/03/2017 à 18h58

Administrateur
Homme 26 ans
Messages : 310
Inscrit le 19/12/2008
Une curiosité trouvée aux Archives nationales : des notes (non datées) du maréchal Canrobert (1809-1895), militaire puis sénateur bonapartiste, sur les principales raisons de la défaite de Waterloo, retranscrite ici :

"Bataille de Waterloo

Notes sur les principales causes de sa perte.

1° L'Empereur souffrant d'hémorroïdes ne pouvant monter à cheval fut empêché de se porter où sa présence aurait été nécessaire et même indispensable.
2° La pluie, qui avait régné toute la nuit et toute la matinée, avait tellement détrempé le sol que l'Empereur fut contraint de retarder son attaque jusqu'à 11h au lieu de la faire dès 5h du matin.
3° Cette même terre détrempée par la pluie faisait obstacle au mouvement rapide de l'artillerie qui, au lieu d'arriver spontanément en masse sur le point où elle devait agir ne put s'y porter que lentement, par batterie, et était exposée ainsi à avoir son feu diminué par les batteries anglaises qui dès le matin étaient en position.
4° L'attaque du chât[eau] d'Hougoumont en face de la gauche française fut menée avec mollesse et sans l'avoir préparée par un g[ran]d feu d'artillerie : aussi notre offensive dura-t-elle longtemps sur ce point, sans obtenir de résultat, mais en essuyant des pertes très cruelles. (si l'Empereur eût pu être sur ce point, de sa personne, il aurait écrasé, sous un puissant feu d'artillerie les défenses d'Hougoumont et lancé ensuite sur elles nos colonnes qui n'auraient pas manqué de réussir.
5° La ligne anglaise établie solidement en arrière du ravin de la Haie Sainte qui était à peine abordable sur quelques points par la cavalerie avait toutes facilités pour combattre en forces supérieures les diverses troupes, cavalerie ou infanterie, qui avaient pu franchir le ravin.
6° La cavalerie de réserve, dont faisait partie la cavalerie de la garde Imp[éria]le ne devait agir que sur l'ordre exprès de l'Empereur : mais comme elle n'était pas près de lui et que le maréchal Ney dans son impétuosité irréfléchie s'était permis de l'engager, elle agit prématurément et son élan fut singulièrement paralysé par la profondeur et la largeur du ravin."
Publicité Google
Répondre Nouveau topic

    Page : 1

Twitter
Facebook
C'était un 23 Juin
Evènement : En 1757, les Britanniques battent les armées du dîvân du Bengale et des Français à Plassey, en Inde.

Naissance de : Joséphine de Beauharnais, impératrice des Français (1763-1814).

Décès de : Boris Vian, écrivain, poète et ingénieur français (1920-1959).

Top 3 du concours du mois
Sondage

Vous êtes ...

>> Répondre <<